La randonneuse légère du Concours de Machines 2016

Randonneuse Légère Victoire Concours de Machines

La randonneuse légère du Concours de Machines 2016

Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines

Découvrez la présentation générale de notre randonneuse légère qui a remporté le Concours de Machines 2016. Nous vous proposerons dès la semaine prochaine une série d'articles revenant en détail sur les choix techniques que nous avons effectués et la fabrication de la machine.

 

Ce weekend des 1, 2 et 3 juillet 2016 a eu lieu la première ré-édition du Concours de Machines à Ambert (63). Cet événement a réuni pour la première fois depuis 1949 pas moins de 19 constructeurs qui avaient chacun réalisés un vélo sur le thème de la randonneuse légère pour l'occasion. Trois jours de compétition étaient au programme pour mettre à l'épreuve du terrain les différentes réalisations. Le vendredi était consacré à la longue distance avec un parcours de 235km et 4200m de dénivelé, tandis que le samedi, les coureurs effectuaient une montée chronométrée du col du Béal. La plupart avaient choisi de transporter pour l'occasion la charge de 3,3kg de magazine 200 prévue au réglement. Enfin, le dimanche se tenait l'épreuve finale de 73km et 1200m de dénivelé entre routes et chemins. Sur un parcours très roulant (les meilleurs l'ont parcouru a plus de 26km/h de moyenne), il fallait faire preuve de finesse au pilotage pour éviter les pièges et préserver sa monture. 

A l'issue de ces trois jours, notre randonneuse légère a remporté la compétition du Concours de Machines sur les différents critères de notations: qualité de réalisation et travail de l'artisan, fiabilité, poids, vitesse moyenne lors des épreuves ainsi que sur les appréciations du jury, du public et des constructeurs. Ceci vient récompenser tout le travail fourni pour l'élaboration de ce vélo et valider les choix techniques réalisés que nous vous présentons ici.

 

Objectifs

Nous avons voulu que ce vélo reflète à la fois notre savoir-faire et notre maîtrise technique, ainsi que notre vision de ce qu'était une randonneuse légère moderne. Nous avons interprété ce thème par un vélo léger et performant, apportant le confort nécessaire à la pratique de la longue distance. Nous avons fait le choix d'une ligne à la fois intemporelle et racée, en hommage aux grandes randonneuses françaises, avec une configuration et des caractéristiques en phase avec les exigences du cyclisme moderne.

Les idées étaient nombreuses, mais le timing serré nous a poussé à nous consacrer sur l'essentiel et le coeur de notre savoir faire: la soudo-brasure et le travail de l'acier et de l'inox.

 

Les pièces maison

Nous avons choisi de réaliser le cadre de notre randonneuse en inox Reynolds 953. Ce matériau est le plus haut de gamme proposé à notre catalogue. Il offre les meilleures caractéristiques en terme de performances, solidité, poids et résistance à la corrosion. Il est aussi beaucoup plus difficile à travailler que l'acier, ce qui apporta un défi supplémentaire. Nous avons mis tout notre savoir-faire technique dans ce cadre: triple triangle pour améliorer la rigidité latérale, passage des gaines et durites en interne, fixation de frein arrière Flatmount... Le choix de la douille de 36mm et du boitier BSC a permis d'apporter du confort.

La géométrie du cadre a été réalisé sur-mesure pour Matthieu, notre pilote. L’étude posturale a été faite en trois temps pour valider parfaitement les positions des différents points de contacts.

Nous avons également réalisé la fourche en inox. Le té a été entièrement retravaillé à la lime, nous permettant en plus de gagner du poids, d'obtenir une esthétique unique et d'ajuster parfaitement les fourreaux. Ces derniers sont des Reynolds 921 réalisés sur-mesure avec un rake de 55mm. Ils sont spécialement étudiés pour l'utilisation de freins à disque.

La potence est elle en acier. Réalisée à partir de haubans Columbus Max, elle nous aura demandé beaucoup de travail en ajustement, soudure et finition.

Enfin, nous avons réalisé un rack avant minimaliste pour supporter notre sacoche Swift Industry Ozette Randonneur. Le système de décaleur a aussi été réalisé par nos soins.

 

Les composants

Plusieurs critères ont déterminé le choix de nos composants: l'efficacité, la légèreté, la fiabilité et enfin le lieu de production. Nous avons pour cela fait le choix de pièces modernes qui se mariaient au mieux à la ligne authentique de notre randonneuse. Nous avons eu la chance d'avoir été aidés par le fabricant Allemand Tune qui propose des produits répondant parfaitement à nos critères. Ainsi, le pédalier, les moyeux, le cintre ainsi que la tige de selle et les porte-bidon proviennent de leur usine située dans la Forêt Noire. La selle est un modèle Komm-Vor en carbone, personnalisée par notre ami Ruben de Superbeau pour un confort accru et une esthétique unique.

Pour les freins et la transmission, il était difficile de passer à côté de la production asiatique. Nous sommes adeptes du système 1x11 de Sram, à la fois simple et efficace. Le plateau de 42 en narrow-wide associé à la cassette 10-42 ont permis à notre pilote de passer toutes les difficultés. Nous avons également fait le choix de disques hydrauliques, permettant de descendre sereinement les cols, même chargé, ou de s'aventurer en gravel sans arrières pensées. 

Concernant le train roulant, nous avons sélectionné les jantes NoTubes Iron Cross, pour leur compromis légèreté/fiabilité et leur efficacité en Tubeless. Les pneus Compass Bon Jon Pass 35mm en version Extralight nous ont été généreusement fournis par le distributeur français 2-11 Cycles. Le tubeless associé au liquide préventif nous a permis de terminer l'épreuve gravel après quelques coups de pompe malgré une crevaison.

Les garde-boue n'étaient pas des éléments obligatoires, mais apportaient des bonifications. Ce sont des éléments qui nous paraissaient important pour garder l'esprit de la randonneuse, mais nous voulions que ceux-ci soient à la fois discrets et modernes. Nous avons choisi les modèles carbones des anglais de Swarf Cycles, que nous avons découvert sur la toile après le Bespoked UK. Nous avons réalisé des tringles maisons à partir de tige en carbone, nous permettant d'obtenir un ensemble très rigide.

L'éclairage en revanche, était imposé, le départ de l'épreuve longue distance se faisant à l'aube, à 5h. Nous avons fait le choix de lampes à batterie Supernova Airstream, suffisantes dans la configuration du Concours. Ceci nous permettait de nous passer de dynamo, et donc des frottements et du poids engendré par ce type de système. 

Enfin, il nous fallait une sacoche pour transporter notre matériel ainsi que les 10  exemplaires du magazine 200 - le vélo autrement lors de l'une des trois épreuves. Notre choix s'est porté sur le modèle Ozette Randonneur de Swift Industry qui reprend l'esthétique des sacoches randonneur classiques avec l'utilisation de matériaux modernes, en l'occurence le X-Pac, à la fois léger, imperméable et résistant. 

 

Pour plus de détails sur le Concours de Machines et les secrets de notre randonneuse légère, découvrez la série que nous avons réalisé à ce sujet:

Cadre: 
Reynolds 953
Fourche: 
Sur-mesure, Reynolds 921
Jeu de direction: 
Tune Bubu
Potence: 
Victoire sur-mesure
Guidon: 
Tune Spurtstark Skyline
Tige de selle: 
Tune Starkes Stuke
Selle: 
Tune Komm-Vor custom Superbeau
Leviers: 
Sram Rival
Etriers de freins: 
Sram Rival
Pédalier: 
Tune Smartfoot 42T
Pédales: 
Ritchey Micro Road WCS
Dérailleur arrière: 
Sram Force1
Cassette: 
Sram XX1 10-42
Jante avant: 
NoTubes Iron Cross
Jante arrière: 
NoTubes Iron Cross
Rayons avant: 
Sapim CX Super
Rayons arrière: 
Sapim CX Super
Moyeu avant: 
Prince Skyline Straight
Moyeu arrière: 
Princess Skyline Straight
Pneu avant: 
Compass Bon Jon Pass 35mm
Pneu arrière: 
Compass Bon Jon Pass 35mm
Attaches-rapides: 
Tune
Gardes boues: 
Swarf Cycles
Eclairage: 
Supernova Airstream
Couleur: 
Vernis Transparent
Poids: 
9,2kg / 10,7kg avec sacoche et outillage
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines
Randonneuse Victoire Concours de Machines

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue