Un été sur les vélos de route Victoire

Un été sur les vélos de route Victoire

Quelques nouvelles de nos clients, propriétaire de nos modèles route Véloce et Bellevue, après un été au guidon de leur Victoire.

 

Le Victoire Véloce de Gilles

Gilles est un client fidèle et comblé, puisque propriétaire de trois Victoire : un VTT, un DeVille, et ce Véloce que nous lui avons réalisé sur-mesure. Cet adepte de montagne souffrait de problèmes aux dos récurrents sur ses précédentes montures, nous avons donc particulièrement travaillé sur ce point afin qu'il retrouve du plaisir sur les longues distances. Voici son retour après 3000 kilomètres à son guidon, avec notamment une participation au GFNY Ventoux et au Tour Transalp :

Quelques ajustements et 3000 kms plus tard, me voici toujours aussi ravi de mon Victoire Véloce ! Les quelques modifications portent essentiellement sur l’équipement et l'affinement de la position. J'ai monté de nouveaux composants Tune,  au profit de l’esthétique et du poids (7.2 kg), sans altérer ni le confort, ni la rigidité : une selle Komm Vor, des porte-bidons carbone et des roues TSR 27. Depuis la réception du vélo en mai, j'ai principalement roulé dans les régions montagneuses du Massif Central, des Alpes et des Dolomites. Je n’ai jamais pris en défaut la rigidité du cadre et mes douleurs au dos ont totalement disparu, quel bonheur!

La combinaison douille 44mm - fourche FEL et l’angle de direction bien choisi assurent une rigidité sans faille et un comportement très stable. J'ai monté également des pneus Michelin Power Endurance en 28 mm qui apportent un surplus de confort sur les routes dégradées. La très relative flexion du boitier de pédalier par rapport à un cadre carbone est bien compensée par les bases Columbus HSS qui transmettent parfaitement l’effort à la roue arriere. Le confort en position assise est totalement à la hauteur de mes attentes et du design choisi : les longs parcours sont avalés sans soucis. La selle Tune n’a pourtant aucun rembourage mais son ergonomie et le travail des haubans fonctionnent à merveille.

J’ai également eu le plaisir de vanter les mérites de Victoire tant les étonnements et commentaires positifs sur mon vélo ont été nombreux ces derniers mois : la géometrie du cadre, la finesse apparente des tubes, la qualite des soudures, ou encore la couleur - "une tuerie en plein soleil” -  et la qualite des composants choisis sont autant de compliments qui me sont revenus. Et quel plaisir de le voir en attendant la prochaine sortie a chaque passage dans le garage ! Encore bravo a l’equipe Victoire

Petit bonus, j'ai amélioré mon temps de 10 minutes sur la montée du Ventoux lors du GFNY début juin par rapport à mes cinq précédentes montées effectuées entre 2014 et 2015 !

Pour compléter le retour de Gilles, nous pouvons ajouter qu'il a remplacer son groupe Dura-Ace d'origine par un Sram Red. Il a pu le tester avec succès pour la première fois le weekend dernier lors du Rapha Prestige Massif Central

 

 

Le Véloce de Guillaume

Guillaume, en plus d'être un excellent ambassadeur, est l'heureux possesseur d'un de nos vélos vitrines avec son Véloce équipé de composants Chris King Mango : 

Cela fait bientôt un an que je profite mon Victoire Véloce et je ne me lasse pas de le regarder sous tous les angles avant de l’enfourcher pour une bonne sortie.

L’été bien chaud m’a permis de pouvoir en profiter pleinement. Il a bien commencé fin juin lors de l’épreuve Gran Fondo du Mont Ventoux (GFNY Mont Ventoux) auquel j’ai participé. Bien que la préparation a été plus que sommaire, j’ai pu me rendre compte que le Victoire Véloce est un vélo très tolérant qui permet de passer le dénivelé sans trop souffrir. La position aide bcp à repousser la fatigue physique et pour cela, je peux dire merci au sur-mesure. Ayant un profil plutôt grimpeur, j’ai depuis toujours tendance à monter debout sur les pédales. Pourtant, je me suis surpris à monter 90% du temps assis, bien calé sur l’arrière du vélo. Il suffit juste de trouver le bon braquet et on ne bouge plus du vélo : quel pied !

Après une pause en juillet, le mois d’aout m’a permis de redécouvrir les routes de mon département du sud de l’Allier. Des petites routes sans voiture, pas toujours très lisses, où on ressent tout de suite la capacité du cadre à filtrer les aspérités du goudron. Ceci permet notamment de gagner en précision lors des descentes périlleuses. Les contreforts des Monts de la Madeleine sont le terrain idéal pour tester la vivacité du vélo : il n'y a pas un moment de plat ! Malgré ses 7,5kg et les roues en alu, je monte les bosses avec quelques dents de mieux que l’année précédente. D’ailleurs, les roues montées artisanalement par les Cycles Victoire sont des merveilles de dynamisme et de rigidité : je les trouve juste parfaites ! Pas un voile, les patins sont réglés au millimètre sur les jantes, et à aucun moment cela ne frotte. Et que dire des moyeux Chris King, quelle fluidité ! 

Enfin, de retour dans la région parisienne fin aout, j’ai retrouvé avec plaisir le circuit de Longchamps où le vélo répond présent dans un effort plus soutenu, gros braquet, les mains en bas du guidon et rien ne bouge ! La boite de pédalier répond présent et les bases et haubans  plaquent le vélo au sol dans un silence impressionnant. Pas besoin d’aileron pour garder l’allure !

 

Le Bellevue de Claire

Nos clients n'étaient pas les seuls à rouler cet été. Du côté de l'équipe Victoire, nous avons aussi profité de nos congés pour aller découvrir de nouvelles routes. Julien et sa femme Claire ont parcouru la Route des Crêtes de Toulon à Cassis, en compagnie de Matthieu Lifschitz alias manivelle.cc . Ce fut pour Claire l'occasion d'inaugurer son Bellevue et de découvrir les joies du vélo de route dans un cadre sublime.

Catégorie: 

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue