Tour du Vaucluse Historique 2016

Tour du Vaucluse Historique 2016

Des parcours exigeants dans des décors somptueux, où partage et convivialité sont les maîtres mots, voilà comment nous pourrions présenter les événements organisés par Luc Royer, l’homme derrière Chilkoot. Après avoir réalisé notre premier 200 en avril dernier pour la première édition de Confluences ( récit à retrouver sur notre site ), nous avons décidé de clôturer cette belle saison 2016 sur le Tour du Vaucluse Historique.

Après avoir passé la nuit sur le carrelage du club de rugby de Cavaillon - la faute à un Airbnb fantôme - dans une ambiance de porte-container en mer agitée - merci le Mistral - nous avons retrouvé la soixantaine de participants au petit matin sur le Vélodrome Joseph Lombard. Malgré le ciel dégagé, le froid est vif et les yeux collent encore. Heureusement, Luc est au petit soin et nous offre café et viennoiseries. On en profite pour saluer des têtes connues, rencontrées au fil des événements de l’année : ConfluencesConcours de Machines, Prestige Massif Central… La longue journée de vélo qui nous attend nous permettra égalemement de faire de nouvelles rencontres très sympathiques. Cela fait partie intégrante de l’esprit de Chilkoot, et c’est une des raisons qui nous pousse à venir.

Nous observons de belles montures en acier sur-mesure au départ, elles représentent près de 20% des vélos présents ! Parmi les machines de nos confrères, nous retrouvons trois Victoire : Patrice et sa randonneuse Bellevue sont ici pour leur deuxième 200 de novembre. Thierry Saint-Léger, ambassadeur Chilkoot, est également présent avec son Virage.  Tous deux sont des avaleurs de kilomètres : 10 000 km effectués depuis mars par Patrice, tandis que Thierry a atteint son objectif de 100 000 km à pignon fixe en cinq ans en octobre dernier. Les deux compères, qui se connaissent depuis le dernier Paris-Brest-Paris, comparent la patine du cuir de leur selle Gilles Berthoud Galibier avant le départ. Nous complétons le trio avec notre randonneuse légère du Concours de Machines, l’outil parfait pour ce type d’aventure.

Après un tour de vélodrome, le peloton s’échappe de Cavaillon sur les coup de 8h : 234 km et 3300m de dénivelé nous attendent. Huit checkpoints seront à valider dans les villages traversés au cours de la journée, dans l’esprit des brevets cyclotouristes. La journée sera longue, et nul doute que nos lampes Supernova seront appréciées à la nuit tombée. 

Plutôt qu’un long discours, nous vous proposons de revivre  cette magnifique journée de vélo en image. Un grand merci à Luc pour l’organisation et à toutes les personnes rencontrées sur les routes du Vaucluse ce samedi 12 novembre. Rendez-vous en 2017 sur les événements Chilkoot !

Le jour se lève sur le vélodrome Joseph Lombard de Cavaillon.

Les trois Victoire au départ. De gauche à droite : Matthieu sur la randonneuse du Concours de Machines, Patrice et son Bellevue, et Thierry accompagné de son pignon fixe Virage.

Patrice sur son Bellevue

Thierry et son Virage

Le froid est vif mais le soleil éclaire les superbes paysages automnales du Vaucluse. C'est très plaisant de rouler sur ses routes en hors-saison, les voitures sont extrêmement rares.

Le ravitaillement du CP4 à Simiane la Rotonde était le bienvenu !

Le Ventoux, les routes désertes et... le vent. 

La route qui mène aux Gorges de la Nesque, la consécration de la journée.

Patrice sur la route des Gorges de la Nesque.

Arrivée, au sommet, la vue est époustouflante. Près d'une vingtaine de kilomètre de descente sur une route déserte, face au Ventoux, nous attendent.

Les Gorges de la Nesque

Vue de carte postale pour Patrice et son Bellevue.

Retrouvailles entre Victoire au CP5 de Villes sur Auzon

Thierry s'envole sur son Victoire Virage. Son pédalage aérien est impressionnant !

Luc a sélectionné avec soin les routes les plus sauvages de la région

Le Col de Murs, la dernière difficulté de la journée. La nuit est en train de tombé, il est temps d'allumer les lampes Supernova Airstream. La descente qui suit est un plaisir total !

Alain Puiseux, éditeur du magazine 200 - le vélo de route autrement, a bouclé, comme une poignée d'autres participants, les 235km en pignon fixe. Chapeau !

Il est 18h50 lorsque Luc tamponne une dernière fois notre carte brevet. Une belle journée de vélo.

Le parcours : 

Retrouvez le calendrier Chilkoot 2017 en ligne : http://chilkoot-cdp.com/calendrier/

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue