Michel et son Bellevue sur le Tour de l'Hexagone

Michel et son Bellevue sur le Tour de l'Hexagone

Adepte de cyclotourisme depuis plus de 25 ans, Michel a réceptionné son Bellevue sur-mesure en début d'année– que vous pouvez retrouver en détails ici. Une de ses motivations pour 2016 était alors de terminer le Tour de l'Hexagone, qu'il n'avait pu achever un an plus tôt. Cet événement, organisé par la Fédération Française de Cyclotourisme, se déroule en deux phases de trente jours, avec pour objectif de découvrir la France par ses contours (côtes et frontières). En 2015, une trentaine de cyclotouristes ont réalisé la moitié Ouest. La moitié Est sera parcouru en 2017. À chaque fois, c'est environ 3000 km qui sont parcourus, répartis sur une trentaine d’étapes, à allure libre et avec assistance, en privilégiant avant tout le tourisme. 

Au départ de l'édition 2015 à Honfleurs, Michel a malheureusement été contraint à l'abandon au bout de 2000km, après s'être fracturé le poignet sur une chute. Il tenait absolument à terminer cette année les 1000km restants, les plus durs du périple, puisqu'il lui restait tout le massif Pyrénnéen à traverser en solitaire.

C'est au début du mois d'octobre dernier que Michel a entamé ce défi, durant 11 jours. Parti de Rochefort, au sud de La Rochelle, il s'est élancé en direction des Pyrénnées pendant quatre jours en autonomie complète. Sur les conseils de ses partenaires de l'édition 2015, il a préféré la trace intérieure plutôt que celle qui longe la côte. Au moment d'aborder la montagne, un membre de sa famille l'a rejoint pour l'assister, lui permettant ainsi de se délester de ses bagages dans les ascensions. Durant cinq jours, Michel a traversé plus de treize cols parmi les plus célèbres du massif.

Mise à part deux crevaisons, Michel n'a souffert d'aucun problème mécanique, son Bellevue l'ayant accompagné à merveille durant ce périple. Il n'avait pas d'expérience de la montagne dans un massif aussi escarpé, et l'appréhension sur sa capacité à tenir la distance sur autant d'étapes était forte. Ses doutes se sont néanmoins rapidement estompés.

Michel souffrait de nombreuses douleurs sur son ancien vélo, en raison notamment d'une position inadaptée. Grâce à l'étude posturale réalisée dans notre atelier, ainsi qu'un choix méticuleux des tubes et des composants, Michel s'est surpris d'être peu fatigué à la fin de chacune des étapes:

"Je pouvais aller me promener le soir et visiter les villages où je m'arrêtais sans me sentir handicapé par la fatigue physique. J'avais également de grosses douleurs dans le cou avec mon ancien vélo, chose qui n'est jamais arrivée pendant ces 1000km "

Michel a été également satisfait du choix fait sur l'équipement :

" Je suis persuadé à 99% que je n'y serais pas arrivé avec mon précédent vélo. L'écart avec le Victoire est simplement énorme. Je voulais un pédalier triple au début,  mais j'ai décidé de vous faire confiance en suivant vos conseils. Grâce au développement adapté (un double plateau 46/34 combiné à une cassette 11-36) j'ai pu passer partout. De plus, le vélo a été très fiable durant tout le périple, ce qui m'a permis de voyager sereinement, sans me soucier de la mécanique. "

Et d'ajouter :

" J'étais parti pessimiste : seul et sans expérience de la montagne, j'étais persuadé de ne pas arriver au bout. C'est donc une grande satisfaction. J'ai même été surpris car mes prévisions de délais ont été excellentes et j'ai trouvé qu'au fur et à mesure que les jours passaient, je me sentais de mieux en mieux physiquement. Autre satisfaction, je n'ai jamais marché dans les cols, même si j'ai parfois posé le pied pour reposer  mes jambes pendant quelques instants. "

Michel tient à saluer tous les participants du TH2015 qui l'ont soutenu durant son périple. C'est d'ailleurs l'excellente ambiance qui règne au sein de ce groupe qui le pousse à prendre le départ de la deuxième partie du Tour de l' Hexagone du 6 juin au 9 juillet 2017, qui traversera les Alpes, le Jura et les Vosges sur un peu plus de 3000 km.

Michel a parcouru à ce jour 5300km avec son Bellevue. Il nous montre à travers son témoignage  qu'un vélo adapté à sa morphologie et sa pratique permet de repousser ses limites en exploitant pleinement le potentiel du cycliste.

Le Bellevue est notre modèle dédié au cyclotourisme, privilégiant avant tout le confort lors des balades au long court. Retrouvez toutes les informations sur ce modèle sur notre site : http://bit.ly/2foc8q8

Le descriptif complet du Bellevue de Michel, ainsi que tous les choix techniques réalisés sur ce vélo, sont disponibles sur le lien suivant : http://bit.ly/2gApN2y

Michel a parcouru au total 1037 km pour 14 300m de dénivelé, en 11 étapes :

  • 1e étapeRochefort - Clérac
  • 2e étapeClérac-Langon
  • 3e étapeLangon-Saint Sever
  • 4e étape: Saint Sever - Lurbe Saint Christau
  • 5e étapeLurbe Saint Christau- Argeles Gazost par Marie Blanque, l'Aubisque et le Soulor
  • 6e étapeBagneres de Bigorre- Avajan par le Tourmalet et l'Aspin
  • 7e étapeAvajan-Moulis par Peyresourde par le col de Menté et le col de Portet d'Aspet
  • 8e étapeMoulis - Savignac les Ormeaux par le col de la Crouzette, le col de Portel, le col de Péguère, Caougnous et le col de Port
  • 9e étapeSavignac les Ormeaux – Prades par le col de Pailheres
  • 10e étapePrades - Lézignan Corbieres
  • 11e étapeLezignan Corbieres - Clermont l'hérault

Pour en savoir plus sur la première partie du Tour Hexagonale, vous pouvez retrouver l'article de Bernard Chareyron sur Cyclotourisme Mag : http://cyclotourisme-mag.com/2015/07/01/tour-de-lhexagone-premier-regard...

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue