Concours de Machines: zoom sur le constructeur Paul Charrel

Concours de Machines: zoom sur le constructeur Paul Charrel

Nous avons découvert le travail de Paul Charrel grâce à Christophe Courbou. Cet Auvergnat, Ambertois d'adoption depuis peu, nous a rapidement rejoint dans l'organisation du Concours de Machines, nous apportant tout son savoir sur l'histoire de la compétition. Juge du Concours, il est à l'origine du barème de notation, inspiré de celui des premières éditions. Charrel est un de ses constructeurs favoris, et il nous a rendu un jour visite à l'atelier avec cette magnifique randonneuse qui appartient à l'un de ses amis, et que nous vous présentons ici.

 

Le constructeur

Paul Charrel, ferronnier d'art de métier, ouvrit son magasin de cycles à Lyon en 1936. Dès le début son travail très abouti fut remarqué, avec une finition et des solutions techniques très poussées. Ceci lui valut le titre de "Grands Maîtres Lyonnais du Cycle". Comme beaucoup de constructeurs à l'époque, il porta un moment le dossard de coureur, mais se détourna rapidement des plaisirs purement physiques pour pratiquer la randonnée au long court. Ses vélos sont le fruit de cette pratique. Il a notamment conçu quelques tandems, triplettes, certains étant même munis de side-car pour enfants. Toujours en grande réflexion technique, il déposa deux brevets: un pour ses freins cantilever et un pour une transmission par chaîne centrale de tandem et triplette. Paul Charrel prit sa retraite en 1979.

Le vélo

Ce vélo est un modèle des années 50, ré-émaillé dans les 70 par Charrel. Mis à part la dynamo, les pédales et les leviers de freins, tous les composants sont d'origine. Cette Randonneuse en 700c, taille 56, affiche seulement 10,5 kg sur la balance! Voici les mots de Christophe à son sujet:

" Ce vélo dégage une grande sobriété et simplicité, mais quelle ligne ! Je le trouve très bien dessiné, avec des angles certes bien plus ouverts que nos vélos d'aujourd'hui, mais étudiés pour passer de longues heures sur la selle. J'admire la finesse des tubes de la fourche et des haubans, et le travail effectué sur la tête de fourche est à lui seul un chef d'œuvre. Ce vélo est réalisé en soudo-brasé et la finition des pattes arrière est à contempler sans modérations. Ce vélo, par sa grande qualité de réalisation, de finition et de performances sur la route, pourrait, il me semble, finir encore aujourd'hui sur un podium de concours de machine! "

Les composants

Ce vélo comme beaucoup d'autres chez Paul Charrel dispose de nombreuses pièces "Maison". Tout d'abord ses fameux freins cantilever, dont le système breveté permet de garder les patins parallèles à la jante. Le porte-bagages arrière est d'une grande sobriété, tout en étant très rigide. Le dérailleur avant, la commande de dynamo ou le porte-sac avant avec son décaleur, font de ce vélo un monument! Comme beaucoup d'artisans le proposaient à cette période, le passage des câbles et des fils électriques se fait en interne. Cependant, les passages sont étudiés pour pouvoir les remplacer rapidement.

Retrouvez plus de créations et de renseignements sur Paul Charrel sur le site Anciens Vélos Lyonnais: http://anciensveloslyonnais.weebly.com

Catégorie: 

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue