Chilkoot Tour de Lozère Historique 2017

Chilkoot Tour de Lozère Historique 2017

 

Les 14 et 15 octobre derniers a eu lieu la première édition du Tour de Lozère Historique organisé par Chilkoot et son chef d’orchestre Luc Royer. La Compagnie des Pionniers compte parmi ses personnages Thierry St Léger. C’est lui qui nous a ouvert les portes de son jardin avec deux parcours de 150 et 120 kilomètres entre gorges et causses, monts et talus.

Le soleil a brillé durant deux jours sur un camaïeu automnal, permettant à la quarantaine de cyclistes présents de déguster la tranquillité des routes locales. Parmi eux, plusieurs de nos clients. Nous leur avons posé quelques questions sur ce weekend mémorable.

 

 

 

Christophe | Victoire Versus

Qu’est-ce qui t’a poussé à t’inscrire sur cette épreuve ?

J'ai découvert Chilkoot à la suite du week-end clients Victoire de mi-Avril. Pour mon premier événement je l'ai choisi à ma mesure.  J'avais un peu l'appréhension de tomber sur une bande de pros des kilomètres et du dénivelé mais l'envie était là. Mes doutes se sont rapidement estompés : l’ambiance est conviviale et les cyclistes présents étaient vraiment ouverts et respectueux. La Lozère en automne et sous le soleil m'a vraiment "éclaté les yeux" pour citer Thierry ! Les parcours et l'organisation étaient au top, je n'ai qu'une envie, c'est de repartir ! Pour 2018, j'ai coché le Safari et la Stevenson du Puy à Alès. 

Comment s’est comporté ton vélo Victoire sur l’épreuve ?

Mon Victoire Versus est vraiment agréable en toutes circonstances. C'était ma première sortie avec les pneus Hutchinson Sector 32 qui se sont révélés être de bons rouleurs. Si je dis que mon vélo est confortable on va croire qu'il n'est pas sportif mais c'est tout le contraire ! Il est rapide dans les descentes et sans faute dans les trajectoires. Il accélère progressivement mais surprend dans ses capacités à tenir l’allure. Malgré ses 8,4kg il avale le dénivelé avec aisance, sans fatigue excessive. Pendant ce week-end en Lozère j'ai pu préserver mes forces pour tenir la distance. Je l'ai pris pour ma dernière sortie club : 80km et plus de 1100m D+ par St Guilhem le Désert et la vallée de l’Hérault. Je suis plutôt grimpeur, certes, mais j'ai fait les montées devant en écoeurants mes camarades avec mon vélo en acier et mes pneus de 32. Plusieurs fois je me suis dit qu'avoir les roues qui lissent la route quelque soit le revêtement plutôt que de ressentir chaque trou était à coup sûr un gage de performance en plus d’apporter du confort.

Qu’est-ce qui t’a poussé à t’inscrire sur cette épreuve ?

Je me suis inscrit initialement pour découvrir cette magnifique région qu’est la Lozère. Entre les couleurs et la météo, ce week end restera inoubliable. C'était mon troisième événement Chilkoot, après Confluences de Genève à Lyon et le tour du Ventoux. 

Comment décrirais-tu ton weekend en trois mots ? 

Paysages, rencontres et sportif.

Comment s’est comporté ton Victoire Véloce ?

Sur ce genre d’épreuve où la qualité des routes est très changeante, l’association du cadre en acier avec les pneus de 28mm apporte un réel confort. La transmission mono-plateau me permet de faire abstraction de mes vitesses : je n’ai qu’une gâchette à actionner et je me sens plus libre pour rouler. Cela me rappelle mon pignon fixe. Enfin le freinage à disque est vraiment rassurant. Certaines descentes du weekend étaient assez techniques mais je me suis toujours senti en sécurité. J’ai roulé plusieurs fois aux côtés de participants avec des vélos en carbone , cela m’a rappelé mon précédent vélo : ça craque, ça n’absorbe pas grand chose et les patins ont du mal à ralentir les jantes en carbone dans les longues descentes.

Des gorges du Tarn au sommet du col de Finiels, ce weekend fut riche en paysages

 

 

Guillaume | Victoire Véloce Disc

Qu’est-ce qui t’a poussé à t’inscrire sur cette épreuve ?

Le Tour de Lozère était mon deuxième événement Chilkoot après Pavés au mois d’avril. J'apprécie l’approche que Luc apporte au vélo. J'ai d'ailleurs déjà validé mon inscription pour le BTR 2018. Je me suis inscrit au Tour de Lozére  car je ne connaissais pas la région et le format offrait un bon compromis entre plaisir et difficulté.

Comment décrirais-tu ton weekend en trois mots ?

Le premier mot pour décrire un événement Chilkoot est la convivialité. Je ne suis pas un  extraverti mais j’y trouve ma place. Le deuxième serait les paysages, on en a pris plein les yeux ! Enfin le troisième serait la qualité. Qualité de l’organisation mais aussi des parcours et des routes que nous avons empruntés.

Peux tu nous  parler de ton Victoire Véloce ?

Mon vélo est toujours très agréable. On a déjà fait près de 5000 km ensemble il me ramène toujours à bon port sans douleur, ce qui est pour moi le plus important. Le premier critère lors de sa conception était que celui ci puisse m'emmener loin. Mon vélo est polyvalent : je me sens bien dessus aussi bien sur des parcours vallonné que sur des longues sorties plus plates où je suis capable d'emmener plus de braquet où des parcours plus exigeants comme celui de Pavés. 

 

 

Luc | Organisateur | Victoire VersusVictoire Virage

Luc et Thierry étudient une dernière fois les cartes à la veille du départ

 

 

Comment est née l’idée du Tour de Lozère ?

Le Tour de Lozère est né en raison et pour mon Ami et "Maître Fixie" Thierry Saint-Léger. D'où un "Camp de Base" à Florac.

Est-ce qu’il y avait un thème particulier, un fil directeur, que tu voulais mettre en avant ?

C'était le second "Tour" de la série des "Tours Historiques" de Chilkoot après celui du Vaucluse - lancé en 2014 puis renouvelé en 2016 et cette année - et avant le futur Tour du Gard Historique fin janvier 2018. A la différence du Vaucluse, pour ce "TLH 2017", il n'y a jamais eu de Tour cycliste de La Lozère mais le caractère "historique" vient de voyages - notamment celui de Robert Louis Stevenson et de son ânesse Modestine à l'automne 1878 passant notamment par Le Bleymard, le Col de Finiels et Florac - et de faits du cyclisme comme la lourde chute de Roger Rivière dans la descente du Col de Perjuret lors de la 14ème étape -Millau >Avignon- du Tour de France 1960... 

Comment décrirais tu ce weekend en trois mots ?

"Talus", coloré et passionné

As-tu de nouvelles idées pour une future édition ?

Le 2ème Tour de Lozère Historique se déroulera les 13 et 14 octobre 2018 et proposera cette fois la découverte de la Corniche des Cévennes via les Gorges du Tapoul et le Col de Salidès (Secteur Est de La Lozère) et s'aventurera du côté de Mende et sa célèbre "Montée Jalabert" puis au-travers du Causse de Sauveterre…

 

 

Thierry | Hôte | Victoire Virage

Le maître des lieux dans ses oeuvres

 

Ma terre est dans mes gênes, comme les talus. Le Tour de Lozère existe depuis des temps bien obscurs dans mes songes et ma rencontre avec Luc a permis de lui donner naissance. 

À gauche le Victoire Versus de Christophe, à droite le prototype Chemins.cc de Matthieu Lifschitz accompagné du Véloce HSS Disc de Tony 

La beauté des tracés et la convivialité de l'épreuve ont donné le sourire aux participants 

 

Les tracés

 

Photos

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Langue